Réservé aux abonnés

Lula rêve encore de présidence

L’ancien chef de l’Etat ne semble pas cacher son envie.
27 sept. 2016, 23:30
/ Màj. le 28 sept. 2016 à 00:01
epa05557773 Former President of Brazil Luiz Inacio Lula da Silva participates in a campaign event to endorse Rio de Janeiro mayoral candidate Jandira Feghali, in Rio de Janeiro, Brazil, 26 September 2016.  EPA/ANTONIO LACERDA BRAZIL POLITICS LULA

L’ex-président brésilien Luiz Inacio da Silva, dit Lula, a fortement sous-entendu, lundi soir, qu’il cherchait à revenir au pouvoir en 2018. Il a aussi repoussé les accusations de corruption à son encontre, qu’il qualifie de persécution.

Au sommet de sa popularité quand il a quitté les plus hautes fonctions, en 2010, et parmi les hommes de gauche les plus influents du continent sud-américain, Lula a prononcé un discours à Rio pour soutenir la candidate communiste aux élections municipales de dimanche, Jandira Feghali. Mais devant le millier de fervents partisans, son discours s’apparentait plut...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois