Los Angeles: car jacking, course-poursuite, armes... quand la réalité dépasse la fiction

Une folle course-poursuite s'est déroulée lundi dans les rues de Los Angeles. Tous les ingrédients du jeu vidéo GTA, totalement immoral et vendu à des millions d'exemplaires, sont réunis: car jacking, course-poursuite, armes à feu...

10 févr. 2015, 12:47
Le criminel a embouti plusieurs voitures avant de sortir une arme pour voler un autre véhicule.

Les fans de jeux vidéos connaissent tous l'un des titres les plus vendus au monde: GTA, pour Grand Theft Auto. Pas de règles ici, tout est permis et les pires crimes sont même récompensés.

Le car jacking y est répandu comme la mozzarella sur une pizza: on tue le chauffeur ou, au moins, on le frappe un peu, pour voler sa voiture et on s'enfuit.

 

Voilà pour la fiction. Mais la réalité n'est pas forcément plus rose, comme le rapporte la chaîne californienne KKTV Los Angeles, revenant sur un fait divers qui s'est passé lundi dans la cité des anges.

Un suspect, au volant d'une voiture volée, a été pris en chasse par la police en fin de journée. Toute la scène a été filmée par un hélicoptère. Conduisant dangereusement, parfois à contresens, il a embouti au moins quatre voitures avant de détruire la sienne.

Il a sauté dehors du véhicule pour se précipiter sur une autre voiture, arme à la main. Mais le conducteur a rapidement démarré, laissant le criminel au milieu de la route.

Ce dernier ne se démonte pas et court vers sa prochaine victime. A la vue du pistolet, cette jeune femme de 22 ans n'hésite pas, descend et se met à courir aussi vite qu'elle peut. "J'avais peur qu'il me fasse du mal", a raconté Elizabeth Yarahuan. Une attitude saluée par la police qui rappelle que "chaque fois que vous êtes confrontés à quelqu'un qui a une arme, que ce soir un couteau, un objet tranchant ou un pistolet, et qu'ils veulent prendre votre porte-monnaie ou votre voiture, ça ne vaut pas la peine de risquer votre vie.

Le voleur s'est donc enfuit avec la voiture de la jeune femme. Mais il a fini par être rattrappé et, alors qu'il s'enfuyait à pied, un policier lui a tiré dessus. Il a été hospitalisé.