Londres: une statue sera érigée pour célébrer les vingt ans de la mort de Lady Di

A sept mois des vingt ans de la mort de Lady Di, les princes William et Harry annoncent l'érection d'une statue à l'effigie de leur mère. Le monument prendra ses quartiers aux abords du palais de Kensington, à Londres. La princesse Diana y avait résidé.

30 janv. 2017, 06:57
/ Màj. le 30 janv. 2017 à 07:07
La princesse Diana a succombé à un accident de la route le 31 août 1997.

Le prince d'Angleterre William et son frère cadet Harry ont ordonné samedi l'érection à Londres d'une statue à l'effigie de leur mère, la princesse Diana, à l'approche du vingtième anniversaire de sa mort. Le monument sera érigé à l'extérieur du palais de Kensington. L'ancienne résidence de "Lady Di" sert désormais de demeure au prince William, de son épouse Kate et de leurs deux enfants George et Charlotte.

"Vingt années ont passé depuis le décès de notre mère, et le temps est venu de faire reconnaître, avec une statue permanente, l'influence positive qu'elle a eue au Royaume-Uni et dans le monde", ont déclaré les deux princes dans un communiqué. La reine Elizabeth II a dit "soutenir" le projet, selon les médias britanniques. Cette statue sera le quatrième monument londonien dédié à la défunte princesse. Elle sera située non loin de la fontaine commémorative de Dianaconstruite à Hyde Park.

La princesse Diana, son compagnon Dodi Al-Fayed et leur chauffeur Henri Paul sont morts le 31 août 1997 dans un accident de voiture dans un tunnel sous le pont de l'Alma, à Paris.