Liechtenstein: le tueur du banquier Jürgen Frick court toujours

Malgré ses recherches assidues, la police du Liechtenstein n'a toujours pas retrouvé le tueur du banquier Jürgen Frick.
08 avr. 2014, 15:56
Ce policier filme l'entrée du parking souterrain où le banquier a été abattu.

Les recherches se sont poursuivies mardi au Liechtenstein pour tenter de retrouver l'assassin du banquier Jürgen Frick. La police cherche dans toutes les directions, a-t-elle indiqué mardi. Le tueur présumé Jürgen Hermann pourrait s'être suicidé.

Les opérations n'ont pas été arrêtées pendant la nuit de lundi à mardi. Un hélicoptère équipé d'une caméra thermique a survolé la région de Ruggel (FL), zone où la voiture utilisée par le tueur a été retrouvée lundi.

Mardi, des chiens ont été engagés sur les bords du Rhin. Des plongeurs ont aussi été mobilisés. La police liechtensteinoise est aidée dans ses recherches par des agents autrichiens et suisses.

Mardi, la banque Frick s'est exprimée pour la première fois. Elle a indiqué que Jürgen Hermann avait tenté de l'extorquer. Il a aussi menacé de détruire la réputation de la banque Frick auprès d'établissements bancaires étrangers. La banque Frick précise qu'elle avait déposé plainte auprès des autorités contre Jürgen Hermann pour menaces, contrainte et chantage.

Identifié grâce aux caméras

Le président de la banque Frick Jürgen Frick, 48 ans, a été tué par trois balles dans le parking souterrain de sa banque, lundi matin à Balzers (FL). La victime était le frère de Mario Frick, à la tête du gouvernement liechtensteinois de 1993 à 2001. Le tueur présumé, Jürgen Hermann, a été identifié grâce aux caméras de surveillance.

Le tireur a ensuite pris la fuite en voiture. Son véhicule a été retrouvé à Ruggel, près des frontières suisse et autrichienne. La police a découvert au bord du Rhin les vêtements de Jürgen Hermann, son permis de conduire et son passeport.

Note manuscrite

Dans le passeport, les enquêteurs ont trouvé une note manuscrite dans laquelle le tueur avoue son crime et fait ses adieux. Sur son site internet, le tueur présumé indique qu'il pratique la plongée sous-marine depuis l'âge de 14 ans. Certains pensent que l'ancien financier a pu simuler un suicide dans le Rhin.

Jürgen Hermann, âgé de 58 ans, se considérait comme le "Robin des bois du Liechtenstein" et disait mener un combat contre "la mafia liechtensteinoise de la finance".

Au milieu des années 2000, Jürgen Hermann a déposé des plaintes contre la Principauté, à laquelle il réclamait 200 millions de francs. Il a aussi porté plainte contre la banque Frick et son conseil d'administration et leur demandait au total 43 millions de francs. M. Hermann estimait que le Liechtenstein et la banque étaient à l'origine de sa ruine en tant que gérants de fonds.

Conférence de presse après le meurtre du chef de la police, 2:33, en Allemand,