Réservé aux abonnés

Les petites mains de Bamako

Enfants seuls et migrants pris en charge par des réseaux de solidarité.

01 oct. 2017, 23:16
/ Màj. le 02 oct. 2017 à 00:01
DATA_ART_4926886

aAprès la pluie, dans le marché de Médine, des commerçantes, assises sur des cageots retournés, attendent les clients. Entre les rangées de courgettes et d’ignames empilés sur des bâches, des enfants trottinent dans les allées boueuses. En alerte, un petit paquet bleu bien plié dans la main droite. Ces garçons de 7 à 16 ans, appelés «bagagistes», vendent leurs sachets plastiques aux clients du marché et transportent leurs courses jusqu’à leur véhicule.

Baba Djalou, une quinzaine d’années, est arrivé il y a sept mois d’un village au centre du pays. «Bagagiste, c’est le premier travail que j’ai t...