Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Les mineurs délinquants sexuels placés en centre fermé

Tout mineur ayant commis «un crime sexuel particulièrement grave» devra dorénavant être placé en centre éducatif fermé, a annoncé ce lundi le ministre français de la Justice. Cette décision a été prise après le viol et l'assassinat d'une collègienne en Haute-Loire mercredi dernier.

21 nov. 2011, 19:52
harcelement_key

Michel Mercier s'exprimait après avoir participé à une réunion avec ses collègues de l'Intérieur Claude Guéant et de l'Education Luc Chatel sous la présidence du Premier ministre François Fillon après le viol et l'assassinat de cette collégienne sur le site de l'internat de Chambon-sur-Lignon.

L'adolescente, âgée de 13 ans, a été tuée par un jeune homme de 17 ans, pensionnaire dans le même internat, qui avait des antécédents de viol que l'établissement a dit ignorer.

«Toute personne qui a commis un crime sexuel particulièrement grave doit être placé en centre éducatif fermé lorsqu'il est mineur», a déclaré le ministre de la Justice, détaillant l'une des instructions du chef du gouvernement.

François Fillon a également donné pour instruction de mieux «partager l'information» entre les différents services judiciaires et éducatifs concernés par ce genre d'antécédents. 
 

Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Votre publicité ici avec IMPACT_medias