Réservé aux abonnés

Les liens entre l'Etat italien et la mafia en procès

Le président Giorgio Napolitano a été interrogé sur les transactions entre le crime organisé et l'Etat au début des années 1990.

29 oct. 2014, 00:01
data_art_2705372.jpg

Giorgio Napolitano (89 ans), alors président de la Chambre des députés, était-il au courant des tractations supposées entre la mafia et certains corps de l'Etat italien dans les années 1992-1993? Avait-il eu vent d'un projet d'attentat contre sa personne et contre celle du président du Sénat de l'époque, Giovanni Spadolini, préparé par Toto Riina, le sanguinaire chef de Cosa nostra? Aurait-il été informé de faits apparemment connus de son conseiller juridique, Loris D'Ambrosio, décédé il y a deux ans?

Voici quelques-unes des questions qui ont été posées, hier matin, au président de la Républi...