Les efforts pour le climat sont insuffisants

Les mesures contre le réchauffement climatique sont bonnes mais manquent d'ambition, selon une étude de chercheurs bernois publiée dans la revue "Nature".

03 juil. 2013, 19:00
Les efforts sont encore insuffisants selon l'étude.

Si l'humanité entend stopper le réchauffement climatique, mais aussi éviter d'autres dégâts comme la montée du niveau des océans, leur acidification ou des pertes de récoltes agricoles, elle doit être plus ambitieuse dans ses objectifs de réduction du CO2. Ce sont les conclusions de chercheurs bernois publiées dans la revue "Nature".

Au terme d'âpres négociations, le monde s'était accordé sur un objectif: les émissions de gaz à effet de serre doivent être réduites de manière à limiter à deux degrés la hausse des températures par rapport au début de l'ère industrielle. Les conséquences les plus graves du réchauffement pourraient ainsi être évitées, espérait-on.

Ce n'est pas l'avis d'une équipe du Centre Oeschger de recherche sur le changement climatique de l'Université de Berne. Si l'on examine tous les objectifs ensemble, les émissions de CO2 doivent être réduites du double de ce qui est prévu, explique l'auteur principal de l'étude Marco Steinacher, cité mercredi dans un communiqué de l'université.

Les modélisations montrent nettement que le CO2 est le moteur principal de cette évolution, a indiqué à l'ats Fortunat Joos, co-auteur de ces travaux. D'autres gaz à effet de serre comme le méthane et le gaz hilarant (protoxyde d'azote) ont moins d'impact. La seule manière d'atteindre les objectifs prévus est donc de réduire la combustion d'énergies fossiles.

Pour leurs calculs, les chercheurs bernois ont utilisé une large palette de scénarios d'évolution économique future. Leurs conclusions: "Le monde ne doit pas se concentrer sur un seul objectif climatique - la température - mais examiner les différents buts de manière plus globale", selon M. Joos.