Réservé aux abonnés

Les déboires de la CSU

Malgré son durcissement sur les migrants, la conservatrice Union chrétienne sociale bavaroise va au-devant d’une déroute aux élections régionales organisées ce dimanche.

13 oct. 2018, 00:01
epa07038711 Bavarian prime minister Markus Soeder (CSU) toasts with a beer stein during the opening day of the 185th Oktoberfest beer festival in Munich, Germany, 22 September 2018. The Munich Beer Festival is the world's largest traditional beer festival and runs from 22 September to 07 October.  EPA/PHILIPP GUELLAND GERMANY OKTOBERFEST

Le ciel va probablement lui tomber sur la tête. «Lui» c’est «elle», à savoir l’Union chrétienne sociale (CSU) bavaroise, emmenée par son ministre-président Markus Söder. Celle-ci se prépare, en effet, à subir un revers électoral historique à l’occasion, demain, de la réélection du parlement du Land de Bavière. Pour comprendre le «drame» des chrétiens sociaux, il faut rappeler qu’à l’exception d’un intermède social-démocrate de 1950 à 1954, ceux-ci dominent et gouvernent ce Land de treize millions d’habitants depuis 1946. Décryptage.

1 Comment expliquer la déroute?

«Pour les ...