Réservé aux abonnés

«Les blessés sont condamnés à mort»

Les forces pro-Assad laminent l’enclave rebelle de la Ghouta orientale pour en finir et passer à Idlib.Les forces pro-Assad laminent l’enclave rebelle de la Ghouta orientale pour en finir et passer à Idlib.
21 févr. 2018, 00:01
epa06544187 Injured children are treated at a hospital in rebel-held Douma, Eastern Ghouta, Syria, 19 February 2018. At least 85 people were killed in heavy bombing by forces allegedly loyal to the Syrian government.  EPA/MOHAMMED BADRA SYRIA WAR BOMBING

Pilonner, bombarder, gazer, affamer… Le régime syrien a tout essayé jusqu’à présent pour faire tomber le dernier bastion rebelle aux portes du pouvoir, à côté de Damas, la Ghouta orientale, qu’il assiège depuis 2013. Il est en passe de forcer le dernier verrou. Depuis dimanche, l’armée et son parrain russe ont passé la vitesse supérieure. Avions, hélicoptères et artillerie laminent cette banlieue de Damas comme jamais.

«Les bombes sont tombées non-stop lundi», soupire Tawfik Chamaa, médecin genevois et porte-parole de l’Union des organisations syriennes de secours médicaux (UOSSM), qui doit che...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois