Réservé aux abonnés

Les autorités préoccupées par les enfants djihadistes

Certaines sources font état de menaces de passages à l’acte de la part de mineurs.
09 mars 2018, 00:01
DATA_ART_5216046

C’est un risque auquel les services de renseignement sont sensibilisés depuis plusieurs années. Celui de la mise en œuvre d’attentats sur le sol français par le biais d’enfants formés au djihad par l’Etat islamique. Un péril qui, selon une enquête que vient de publier Mediapart, serait pris très au sérieux par les autorités françaises.

Et ce d’autant qu’un témoignage troublant est venu récemment étayer cette hypothèse. Il émane d’un djihadiste toulousain, Jonathan Geffroy, expulsé de Turquie en septembre 2017, puis intercepté par les services de renseignement hexagonaux. Lors de sa ga...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois