Réservé aux abonnés

Le vote kurde, enjeu majeur des élections du 24 juin

A Diyarbakir, la «capitale» du sud-est, à majorité kurde, la population tente de relever la tête après les violents affrontements entre forces armées et guérilla du PKK.

05 juin 2018, 00:01
People watch the damage after an explosion in southeastern Turkish city of Diyarbakir, early Friday, Nov. 4, 2016. A large explosion hit the largest city in Turkey's mainly Kurdish southeast region on Friday, wounding several people, the state-run Anadolu Agency reported. The cause of the explosion was not immediately known but Hurriyet newspaper said it may have been caused by a car bomb. (IHA via AP) APTOPIX Turkey Explosion

Sous un soleil brûlant, le petit attroupement s’agglutine au pied d’un immeuble rosâtre du quartier Kayapinar, au cœur de Diyarbakir. En cet après-midi printanier, ils sont quelques dizaines d’hommes et de femmes à avoir bravé la peur pour venir inaugurer l’un des nouveaux QG de campagne du Parti démocratique des peuples (HDP, gauche prokurde). Cette ville du sud-est de la Turquie, à majorité kurde, se remet fébrilement des récents combats entre forces armées et guérilla du PKK. Faute de temps – en Turquie, le scrutin anticipé a lieu le 24 juin – et de moyens – des milliers de milita...