Le vice-président de Google démissionne

Vic Gundotra, vice-président de Google et responsable des activités "sociales" du groupe, a annoncé jeudi son départ. L'homme avait lancé Google+ en réponse à l'ogre Facebook.
25 avr. 2014, 06:46
google1button

Le vice-président de Google chargé des activités "sociales" du géant Internet, et notamment du réseau Google+, a annoncé son départ jeudi. Google+ se voulait une réponse à Facebook, mais ne l'a jamais rattrapé. Il revendique 300 millions d'utilisateurs.

"J'annonce aujourd'hui mon départ de Google, après presque huit ans", écrit Vic Gundotra dans un message publié sur son compte Google+, sans donner de détails.

M. Gundotra avait notamment supervisé les applications mobiles de Google, qui ont permis au groupe de construire un écosystème rival de celui d'Apple autour de son système d'exploitation Android, avant de participer à la création de Google+.

Le patron fondateur du groupe Internet, Larry Page, a salué dans un message sur sa propre page Google+ le "dur travail et la passion" de M. Gundotra.

Moins actifs et moins nombreux

"Tu as fait tes premières armes avec nos applications mobiles et nos relations avec les développeurs, transformant nos efforts disparates en quelque chose de vraiment bien", rappelle-t-il. "Ensuite, tu as bâti Google+ à partir de rien".

Google+ avait été ouvert au public en 2011. Une précédente tentative de réseau social du groupe avec Google Buzz s'était soldée par un échec.

"J'aurai toujours une dette envers l'équipe de Google+", qui "a bâti du social chez Google malgré le scepticisme de beaucoup. La croissance des utilisateurs actifs est débordante", a assuré M. Gundotra.

Les utilisateurs de Google+ sont globalement moins actifs et moins nombreux que ceux de Facebook: le réseau de Google revendiquait 300 millions d'utilisateurs actifs mensuels au dernier pointage en octobre, contre plus d'un milliard pour le premier réseau social mondial.