Le typhon Fitow frappe la côte orientale de la Chine

Au moins deux personnes sont décédées à l'arrivée du typhon Fitow qui a frappé la côte orientale de la Chine lundi. 574'000 personnes ont été évacuées dans la province de Zhejiang et 177'000 dans celle de Fujian.
07 oct. 2013, 07:05
epa01111063 High waves hit a breakwater in Kamakura, southwest of Tokyo, Japan, 06 September 2007. Air and land transport are disrupted as Typhoon Fitow approaches Japan's main island of Honshu, heading to make landfall in Tokyo area early Friday.  EPA/FRANCK ROBICHON

Le typhon Fitow a frappé lundi la côte orientale de la Chine. Deux personnes sont décédées et des centaines de milliers d'autres ont été préventivement évacuées. Les autorités ont déclenché une alerte maximale.

Le typhon, avec des vents dépassant 200 km/heure, a touché terre dans les premières heures de lundi dans la province de Fujian. Il était accompagné de pluies torrentielles et a provoqué des coupures d'électricité massives, selon l'agence de presse officielle Xinhua (Chine nouvelle).

Le Centre national météorologique a émis dans la journée de dimanche une alerte rouge. Selon Chine nouvelle, 574'000 personnes ont été évacuées dans la province de Zhejiang et 177'000 dans celle de Fujian.

Au moins deux personnes ont été tuées à l'arrivée de Fitow dans la ville de Wenzhou. Selon Radio Chine nationale, plus de 1200 maisons se sont effondrées dans cette municipalité côtière.

En raison de l'arrivée imminente du typhon, le trafic des trains à grande vitesse dans les provinces de Zhejiang, Fujian et Jiangxi a été suspendu dimanche, et l'aéroport de Wenzhou a annulé 27 vols.

Les autorités maritimes chinoises ont par ailleurs émis des alertes rouges. Les pêcheurs ont été appelés à regagner les ports et les autorités locales ont dû prendre des mesures contre la possible montée des eaux.

Taïwan en alerte

Fitow, qui doit son nom à une fleur micronésienne, est le 23e typhon de l'année. Avant d'atteindre la Chine, il a balayé les îles japonaises d'Okinawa, y faisant des dégâts légers.

D'après le Centre national météorologique, il devait poursuivre sa route vers le nord-ouest, mais s'affaiblir rapidement. Les autorités taïwanaises étaient également en alerte. Plus d'une centaine de vols internationaux ont été annulés au départ ou à destination de l'île et les liaisons maritimes étaient perturbées.