Le tireur de l'Université de Californie à Los Angeles avait une liste de personnes à tuer

La police de Los Angeles (USA) a retrouvé une ''liste de personnes à tuer'' appartenant au tireur qui a abattu un professeur mercredi, avant de retourner l'arme contre lui.

03 juin 2016, 07:49
Le meurtrier a tué un professeur de 39 ans mercredi.

L'homme, qui a tué un professeur à l'Université de Californie à Los Angeles (USA) avant de se suicider mercredi, disposait d'une "liste de personnes à tuer". Sa femme, retrouvée morte dans le Minnesota, y figurait, ont indiqué jeudi la police de Los Angeles et des médias locaux.

La police a retrouvé cette "liste de personnes à tuer" au domicile du meurtrier de 38 ans. Outre le nom de son épouse, la liste comportait le nom du professeur abattu. Le nom d'un autre professeur de l'université y figurait, mais il n'a pas été attaqué.

Selon plusieurs médias du Minnesota, le tireur a tué sa femme, avant de prendre la route pour la Californie, à plus de 3'000km de là. Mercredi matin, il est entré dans un petit bureau du bâtiment d'ingénierie du campus de l'Université de Californie à Los Angeles et a tué un professeur d'ingénierie de 39 ans, avant de retourner l'arme contre lui.

Rancune

C'est un mot retrouvé dans le sac à dos du tueur, demandant que quelqu'un s'occupe de son chat, qui a mené la police vers le domicile du Minnesota, où la liste a été retrouvée, a précisé le chef du Los Angeles Police Department.

"Il était évidemment prêt à faire plusieurs victimes avec l'arsenal à sa disposition", a estimé le policier, précisant que le second professeur sur sa liste ne se trouvait pas sur le campus mercredi matin.

Selon le Los Angeles Times, le meurtrier, étudiant en ingénierie, accusait le professeur de lui avoir volé son code d'ordinateur et de l'avoir donné à une autre personne.

La fusillade avait conduit au bouclage de l'immense l'université, où les forces de l'ordre s'étaient massivement déployées. L'institution a rouvert jeudi. Une veillée est prévue en l'honneur du professeur décédé.