Le réveil du volcan Sinabung menace des milliers d'Indonésiens

Un volcan dans l'ouest de l'Indonésie a explosé à neuf reprises dans la nuit de lundi à mardi, projetant des gerbes de lave et de la cendre à plus de 7000 mètres de hauteur. Des milliers d'habitants ont été contraints de fuir.

31 déc. 2013, 07:12
Villagers ride on top of a van on a road covered with volcanic ash from the eruption of Mount Sinabung in Sigarang Garang, North Sumatra, Indonesia, Monday, Nov. 25, 2013. Powerful bursts of hot ash and gravel erupted from the rumbling volcano in western Indonesia Monday, a day after authorities had raised the volcano's alert status to the highest level. (AP Photo/Binsar Bakkara)

Le Sinabung, situé dans le nord de l'île de Sumatra, est en éruption depuis mi-septembre. Endormi depuis près d'un siècle, il s'était déjà réveillé en août dernier et en septembre 2010.

"Le Sinabung reste au niveau d'alerte maximal et nous avons prévenu qu'aucune présence humaine ne devrait se trouver dans un rayon de cinq kilomètres autour du cratère", a déclaré le porte-parole de l'agence chargée de la prévention des catastrophes naturelles.

"Lundi soir, 19'126 personnes avaient fui leurs habitations et nous pensons que ce chiffre va continuer à augmenter", a précisé Sutopo Purwo Nugroho.

L'archipel indonésien, situé sur la "ceinture de feu" du Pacifique, est le pays comptant le plus de volcans en activité au monde (129). Le Merapi, sur l'île centrale de Java, avait provoqué la mort de 350 personnes fin 2010.