Réservé aux abonnés

Le prix du carburant enflamme le pays

La grève générale pour protester contre la hausse du carburant a dégénéré. Des violences ont éclaté lors de manifestations à Lagos et Kano faisant des morts et des blessés.

10 janv. 2012, 00:01
data_art_599337

Au moins trois manifestants ont été tués hier au Nigeria au premier jour d'une grève générale illimitée contre le doublement du prix des carburants chez le premier producteur de pétrole d'Afrique. Le pays est déjà fortement ébranlé par la multiplication d'attaques islamistes contre les chrétiens.

Les heurts les plus violents se sont produits à Kano, la métropole du nord à dominante musulmane, où deux personnes ont été tuées par balles et une trentaine blessées, selon un responsable hospitalier.

La police y a lancé des grenades lacrymogènes et tiré en l'air contre des milliers de manifestants...