Réservé aux abonnés

Le président Kafando reprend son intérim

24 sept. 2015, 06:53
DATA_ART_3414686

Quatre présidents africains étaient à Ouagadougou, hier, pour mettre un terme à la crise qui agite le Burkina Faso, une semaine après le coup d’Etat qui a renversé les autorités. Ils n’affichaient qu’un objectif: remettre au pouvoir le président par intérim chassé par le putsch, Michel Kafando, et son gouvernement. Ce fut fait.

Le général putschiste Gilbert Diendéré, chef du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), avait indiqué qu’il ne s’opposerait pas à un retour «des civils», tout en insistant pour recevoir lui-même les présidents étrangers lors de leur arrivée à Ouagadougou.

«Relever le d...