Réservé aux abonnés

Le pire peut arriver

L'opposant Ouattara remporte la présidentielle. Les militaires interviennent et bouclent le pays.

03 déc. 2010, 05:01

L'armée ivoirienne a annoncé hier soir la fermeture jusqu'à nouvel ordre de toutes les frontières terrestres, aériennes et maritimes du pays a annoncé le porte-parole de l'armée, Babri Gohourou. Elle a pris cette décision après l'annonce contestée de la victoire de l'opposant Alassane Ouattara. La décision, annoncée à la Télévision ivoirienne, intervient alors que le Conseil constitutionnel et le camp du président sortant, Laurent Gbagbo, ont rejeté la validité juridique des résultats de l'élection présidentielle donnant l'opposant Alassane Ouattara vainqueur et annoncés par le présid...