Le peuple syrien demande le prix nobel

Le peuple syrien demande au Comité du prix Nobel de la Paix de mettre tout en oeuvre pour que la cause de la révolte soit reconnue.

20 août 2012, 10:34
Selon un rapport de l'ONU des soldats syriens ont torturé et exécuté sommairement des enfants, et se se sont servis de certains d'entre "boucliers humains".

Un manifeste pour l'attribution du prochain prix Nobel de la paix au peuple syrien a été lancé sur internet, a indiqué lundi à Genève une association d'opposants syriens. Pour ne pas être juge et partie, les Syriens ne peuvent pas le signer, mais peuvent le diffuser.

Le manifeste, signé jusqu'ici par plus de 1160 personnes, affirme qu'"il est peut-être sans précédent d'accorder le prix Nobel de la paix à un peuple", mais "qu'il doit être possible de distinguer la volonté pacifique d'un peuple debout pour sa liberté".

"C'est le rôle du Comité du prix Nobel de la Paix. Nous invitons celui-ci, dans ce moment historique, à mettre toute son influence au service de la cause du peuple syrien", affirme le document, diffusé en Suisse notamment par les Démocrates syriens.

Le manifeste explique que "le peuple syrien s'est soulevé pour substituer dans son pays une culture de la paix à une culture du conflit, de la force, de la corruption, de la division confessionnelle, du mépris des droits de l'homme".

Pas une révolte ordinaire

"La révolte du peuple syrien n'est pas une révolte ordinaire; elle ne défend pas d'abord des intérêts sociaux ou locaux, voire identitaires, mais elle représente un sursaut de la conscience contre un régime ancré dans la violence sous toutes ses formes à l'intérieur comme à l'extérieur de ses frontières", poursuit le document.

"Des jours difficiles attendent le peuple syrien. Lui attribuer le prix Nobel de la paix en témoignage d'admiration pour sa vaillance et sa détermination en faveur de la liberté serait aussi l'inciter à réaffirmer le choix de la non-violence au jour de sa reconstruction", souligne également le texte.