Réservé aux abonnés

Le pays se retranche derrière une double clôture le long de la frontière grecque

08 févr. 2016, 23:20
/ Màj. le 09 févr. 2016 à 00:01
epa05149832 A man pushes a woman in a wheelchair as they pass through a checkpoint while Macedonian soldiers erect a second protective fence on the border line between Greece and Macedonia, near the town of Gevgelija, The Former Yugoslav Republic of Macedonia, 08 February 2016.  Police representatives of the countries of the so-called 'Balkan Corridor' have arranged for the refugees that will transit the Balkan countries, to get a unified and standardized document which will be given to them on the Macedonian-Greek border. This document will contain all necessary information such as identity, age and country of origin but also biometric data such as fingerprints. Refugees without valid documents are not allowed to cross the border.  EPA/NAKE BATEV FYROM MIGRATION REFUGEES

La Macédoine a commencé hier à ériger une nouvelle clôture barbelée à sa frontière avec la Grèce. But de l’opération: mieux maîtriser le flux de migrants illégaux. La nouvelle clôture sera construite en parallèle avec une autre qui existe déjà, avec pour objectif de rendre plus difficiles les passages des migrants qui entrent dans le pays balkanique en provenance de la Grèce, a confirmé un responsable de l’armée macédonienne. La Macédoine a commencé en novembre à filtrer les migrants, en autorisant uniquement ceux venant des pays en guerre (Syrie, Afghanistan, Irak) d’entrer sur son territo...