Réservé aux abonnés

Le pays redécouvre les solidarités

24 mars 2012, 00:01
data_art_731495

Crise de la dette, récession économique et mesures d'austérité entravent la vie quotidienne. Mais à Athènes, l'entraide redevient l'affaire de tous. Zoom à un jour de la Fête nationale grecque.

Dans toutes les villes, le 25 mars, on devrait fêter la fin de 400 ans d'occupation turque en 1821. Cependant, ce dimanche, les Grecs sont prêts à en découdre avec leurs politiciens et leur occupation économique extérieure. Les esprits sont surchauffés par les injustices sociales et si le gouvernement a peur des mouvements de foule à venir ce jour-là, il ne sait pas trop comment annoncer une annulation ...