Réservé aux abonnés

Le parti d’Emmanuel Macron dévoile son plan «législatives»

La liste de la République en marche fait la part belle au renouvellement de la vie politique. Et ne propose pas d’adversaire à Manuel Valls...

11 mai 2017, 23:36
/ Màj. le 12 mai 2017 à 00:01
Richard Ferrand, the secretary-general of Macron's Republic on the Move party, attends a press conference for the upcoming National Assembly elections, at the party headquarters in Paris, Thursday, May 11, 2017. President-elect Emmanuel Macron's party has revealed a list of 428 people running for parliament next month, half of them women, most who have never held elected office, as he tries to remake France's political system. (Eric Feferberg/ pool photo via AP) France Elections

Renouvellement. Tel était le mot d’ordre, hier, à l’occasion de la présentation des candidats du parti d’Emmanuel Macron, la République en marche (REM), aux élections législatives des 10 et 17 juin prochain. Alors qu’il n’était encore que candidat, le président élu s’était en effet engagé à ce que cette liste respecte cinq critères: «Le renouvellement, la parité réelle, la probité, le pluralisme politique et la cohérence.» Il avait même précisé que la moitié au moins de ses troupes devraient être issues de la société civile.

Pour y parvenir, un processus inédit avait été mis en place au début d...