Réservé aux abonnés

Le pape accusé d’avoir couvert un cardinal

Un archevêque l’accuse d’avoir fermé les yeux.

27 août 2018, 00:01
DATA_ART_5506388

Le pape François a lui-même été accusé par un ex-ambassadeur auprès du Vatican à Washington, l’archevêque Carlo Maria Vigano, d’avoir annulé des sanctions contre le cardinal américain Theodore McCarrick. Celui-ci était pourtant visé par des accusations de «comportement gravement immoral».

«La corruption a atteint le sommet de la hiérarchie de l’Eglise», affirme dans une lettre Mgr Vigano, en allant jusqu’à demander la démission du pape. Cette lettre a été publiée, samedi, dans plusieurs publications catholiques américaines de tendance traditionaliste ou ultra-conservatrice, ainsi que dans un qu...