Le milliardaire russe Alexandre Lebedev condamné à des travaux d'intérêts général

La justice russe a condamné mardi Alexandre Lebedev à 150 heures de travaux d'intérêts général pour avoir frappé un homme sur plateau de télévision. Il a dit vouloir faire appel.

03 juil. 2013, 07:23
Le mania russe des médias assiste à son procès.

L'homme d'affaires russe Alexandre Lebedev, très critique à l'égard du président Vladimir Poutine, a été condamné mardi à 150 heures de travaux d'intérêt général pour avoir frappé un interlocuteur sur un plateau de télévision. Le parquet avait renoncé à requérir une peine de prison.

"Nous espérions l'acquittement. Je prévois, bien sûr, de poursuivre mes activités en Russie", a déclaré Alexandre Lebedev après la lecture du verdict, en précisant qu'il ferait appel.

M. Lebedev, qui finance notamment deux journaux britanniques, "The Independent" et le "London Evening Standard", a qualifié son procès de représailles de la part du Kremlin pour ses critiques contre le pouvoir. En Russie, il possède en partie le journal libéral "Novaïa Gazeta".

Lors d'une émission télévisée en 2011, Alexandre Lebedev s'était soudainement levé de son siège pour frapper un promoteur immobilier, Sergueï Polonski.

L'oligarque est l'un des rares hommes d'affaires russes à critiquer le Kremlin depuis l'emprisonnement de Mikhaïl Khodorkovski en 2003. M. Lebedev a laissé entendre que son procès avait pour objectif de l'inciter à s'exiler.