Le maire de Toronto Rob Ford atteint d'une tumeur à l'abdomen

Rob Ford, le maire de Toronto (Canada) qui avait reconnu dernièrement sa dépendance à la drogue, a été hospitalisé pour une tumeur à l'abdomen.

11 sept. 2014, 08:36
FILE- In a July 9, 2014 file photo Toronto Mayor Rob Ford leaves his office at city hall  in Toronto to take part in a vote. Health officials Wednesday Sept. 9, 2014, say Toronto Mayor Rob Ford has been admitted to a hospital and is believed to have a tumor.  (AP Photo/The Canadian Press, Chris Young, file)

Le maire de Toronto Rob Ford, qui avait, ces derniers mois, avoué sa dépendance à l'alcool et à la drogue, souffre d'une tumeur à l'abdomen. Il a été admis mercredi dans un hôpital de la plus grande ville du Canada pour des examens complémentaires, a annoncé l'établissement.

Le maire s'était rendu plus tôt dans la journée aux urgences de l'hôpital, en "se plaignant de douleurs abdominales persistantes depuis au moins trois mois et devenues plus insupportables au cours des 24 dernières heures", a indiqué le directeur de l'établissement.

Plongé dans la tourmente, il y a un an, après avoir reconnu avoir consommé du crack, puissant dérivé de la cocaïne, et s'adonner à la boisson, le maire avait été privé par le conseil municipal de la ville de toutes ses fonctions exécutives.

Après avoir promis d'arrêter de boire, Rob Ford avait finalement replongé. La diffusion d'une nouvelle vidéo compromettante fin avril l'avait poussé à se retirer temporairement de la vie publique pour suivre une cure de désintoxication pendant deux mois dans un centre spécialisé en Ontario.

A son retour à la mairie le 1er juillet, il s'était lancé dans la campagne électorale pour reconquérir la mairie aux élections du 27 octobre. Dans les derniers sondages, le maire populiste et proche des conservateurs, est en deuxième position derrière le candidat du parti conservateur John Tory.