Réservé aux abonnés

Le macronisme à un tournant

Alors que le mouvement de contestation des gilets jaunes se radicalise, le gouvernement français est confronté à un véritable défi politique.

03 déc. 2018, 00:01
epa07202682 A protester wearing a yellow vest (gilets jaunes) waves a French flag during clashes with riot police near the Arc de Triomphe as part of a demonstration over high fuel prices on the Champs Elysee in Paris, France, 01 December 2018. The so-called 'gilets jaunes' (yellow vests) are a protest movement, which reportedly has no political affiliation, is protesting across the nation over high fuel prices.  EPA/YOAN VALAT FRANCE PROTEST FUEL TAXES

La crise qui secoue la France, depuis plusieurs semaines, a connu un nouvel épisode inédit ce week-end. Cette troisième mobilisation des gilets jaunes avait valeur de test de leur détermination, alors que l’exécutif, de son côté, pouvait espérer un essoufflement. Or, ce ne fut guère le cas: plus de 130 000 personnes ont manifesté leur mécontentement, ce samedi, partout en France, selon les chiffres du ministre de l’Intérieur, soit guère moins que le week-end précédent (166 000).

Mais si ce 1er décembre a marqué les esprits, c’est surtout par les formes extrêmement ...