Réservé aux abonnés

Le Kosovo, zone grise de l’Europe

religion Indépendant depuis neuf ans, le petit Etat tente de résister à l’islam radical.

04 mai 2017, 23:48
/ Màj. le 05 mai 2017 à 00:01
Reflection of the Grand Mosque is seen in a pudle of water as Kosovo muslims are lined up in the streets of capital Pristina on Monday, Oct. 23, 2006, after prayers marking the first day of Eid al-Fitr celebrations, the end of the holy month of Ramadan.. (AP Photo / Visar Kryeziu) KOSOVO RAMADAN

Il est midi et les muezzins de Hani i Elezit crient à tue-tête. Semblables à des fusées, les minarets des deux mosquées de ce village proche de la frontière macédonienne, l’une datant de l’élégante époque ottomane, l’autre récente, clinquante et dorée, financée par l’Arabie saoudite, semblent surveiller la commune tel le périscope d’un sous-marin. Bushi habite au dernier étage d’un petit immeuble titiste aux peintures noircies par le temps, qui s’effritent sur le palier où s’empilent, dans la poussière, de vieilles chaussures en plastique.

Comme tous les djihadistes du Kosovo, Bushi porte une ...