Le Japon démantèle l'épave d'un navire symbole du tsunami (galerie)

Une ville du nord-est du Japon a commencé lundi à démanteler l'épave d'un bateau de pêche emporté par le tsunami de 2011. La carcasse de fer était devenue l'un des symboles du désastre survenu il y a deux ans.

09 sept. 2013, 10:40
A vessel sits after it was washed away by tsunami into urban area in Kesennuma, Miyagi, northern Japan Saturday, March 12, 2011 after Japan's biggest recorded earthquake slammed into its eastern coast Friday. (AP Photo/Kyodo News)  MANDATORY CREDIT, NO LICENSING ALLOWED IN CHINA, HONG  KONG, JAPAN, SOUTH KOREA AND FRANCE

Une ville du nord-est du Japon a commencé lundi à démanteler l'épave d'un bateau de pêche emporté à l'intérieur des terres par le tsunami de 2011.

Les restes du navire ont été bénis lors d'une cérémonie avant que les ouvriers ne commencent à s'activer. Les travaux devraient s'achever d'ici au 19 octobre prochain, ont expliqué les autorités de Kesennuma, une ville ravagée par la catastrophe.

L'opération de démantèlement a été décidée après que presque 70% de la population locale a affirmé dans un sondage d'opinion ne plus souhaiter la présence du Kyotoku-maru N°18, un bateau de 60 mètres de long.

Cette décision a mis un terme à des projets antérieurs devant faire de ce navire un monument en mémoire de la catastrophe, qui a tué plus de 18'000 personnes et provoqué l'accident nucléaire à Fukushima.

Le bateau échoué avait été emporté à environ 500 mètres à l'intérieur des terres par le tsunami du 11 mars 2011, et avait résisté à un grave incendie qui avait dévoré Kesennuma, cette petite ville de la côte nord-est du Japon juste après le raz-de-marée.

Depuis, le vaisseau partiellement carbonisé, aux couleurs rouge et bleu, est resté au milieu d'un quartier résidentiel, attirant des visiteurs pour y prier et y déposer des fleurs.