Réservé aux abonnés

"Le FAP est un moyen pour créer chez les jeunes un intérêt pour la politique internationale"

05 avr. 2012, 00:01
data_art_759667

Ils sont les hommes de l'ombre. Sans Maurice Farquet et Denis Varrin, le FAP n'existerait pas. Les deux professeurs du Collège de la Planta travaillent depuis vingt ans à huiler les rouages de l'événement. Ils sont à disposition des étudiants pour des questions de forme et surtout de fond. Interview.

Comment est né le FAP?

L'idée de monter une manifestation comme le FAP est venue grâce à des élèves et à un enseignant qui participaient au SUN. C'est donc le fruit d'une initiative conjointe professeur/élèves. Le FAP permet aux étudiants d'aborder des questions d'actualité. Ces questions n'étan...