Le DFAE déconseille tout voyage dans le sud-est de la Turquie

Le Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) déconseille tout voyage dans les zones frontières du sud-est de la Turquie à cause des conflits armés en Syrie et en Irak.
11 oct. 2014, 10:05
Turkish soldiers hold their positions with their tanks on a hilltop in the outskirts of Suruc, at the Turkey-Syria border, overlooking Kobani, Syria, during fighting between Syrian Kurds and the militants of Islamic State group, Friday, Oct. 10, 2014. Kobani, also known as Ayn Arab, and its surrounding areas, has been under assault by extremists of the Islamic State group since mid-September and is being defended by Kurdish  fighters. (AP Photo/Lefteris Pitarakis)

Les conflits armés en Syrie et en Irak ont un impact sur la situation sécuritaire en Turquie. Le Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) déconseille désormais tout voyage dans ces zones frontières du sud-est de la Turquie. L'avertissement, encore plus strict, prévaut toujours pour la Syrie et l'Irak.

Depuis septembre 2014, des manifestations parfois violentes ont eu lieu à ce propos dans de nombreuses villes du pays, en particulier dans le Sud-Est, faisant plusieurs morts et des blessés, écrit le DFAE sur sa page internet actualisée vendredi au sujet de la Turquie.

Les autorités turques ont pris de fortes mesures de sécurité. Un couvre-feu a été décrété dans certaines villes, surtout dans le Sud-Est. Les risques étant très élevés dans les zones frontalières avec la Syrie et l'Irak, il est donc déconseillé de se rendre dans ces régions, insiste le DFAE.

Mêmes recommandations évidemment pour la Syrie et l'Irak, y compris le Kurdistan. Les services de Didier Burkhalter rappellent que la Suisse n'a pratiquement plus de moyen de porter assistance à ses ressortissants ou de porter secours en cas d’urgence en Syrie. L'ambassade helvétique à Damas a été fermée le 29 février 2012. Il n'y a pas de représentation suisse non plus en Irak.