Réservé aux abonnés

Le décret touche aussi les hautes écoles

Gros soucis de mobilité pour les docteurs et étudiants des écoles polytechniques de Lausanne et Zurich suite à la décision de Trump.

01 févr. 2017, 23:41
/ Màj. le 02 févr. 2017 à 00:01

 

Nombreux à être inscrits dans les universités et hautes écoles de Suisse, les étudiants et diplômés des sept nationalités visées par le décret d’interdiction d’entrée aux Etats-Unis doivent trouver un plan «B» s’ils prévoyaient d’y partir. C’est la recommandation donnée aux ressortissants inscrits à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) originaires d’Iran, d’Irak, de Somalie, du Soudan, du Yémen, d...