Le convaincant 10e album de New Order "Music Complete"

On n'attendait pas forcément grand chose du départ de New Order de son précédent label pour l'écurie de Depeche Mode et de Moby Mute Records. Les papes de l'indie electropop sortent un 10e album "Music Complete" réussi entre références à la dance-music des anneées 80/90 et un canevas electro tout en puissance, rigidité et mélodies accrocheuses. Après la division... une réunion joyeuse!

26 sept. 2015, 12:50
Bernard Sumner de New Order à Chicago en 2013.

Electro et rock font bon ménage. Surtout quand on s'appelle New Order. Les ex-Joy Division s'étaient réinventés en avant-gardistes de la scène dancefloor alternative britannique et a fait des machines et de la basse ronflante sa signature. Le groupe mancunien s'est cependant débarassé de son bassiste historique et membre fondateur Peter Hook (dommage) et a dû se recomposer autour d'un line-up plus jeune et plus porté sur les pistes de danse.

A l’écoute de Music Complete, le 10e album studio (hors compilation), on est frappé par l'unité de ton entre "Get Ready", "Republic" et "Music Complete", trois oeuvres en long métrage ouvertes sur le monde pop moderne. Les chansons "Academic" et "Singularity" rappellent que les gars de Salford et de Macclesfield qui ont créé un jour Joy Division (Bernard Sumner et Stephen Morris) sont toujours en charge du label qualité qu'est New Order. Le guitariste-chanteur et le batteur-électronicien ont continué de penser New Order comme une tête de pont de la new-wave, du post-punk et de la dance-music intelligente aidée par l'historique Gillian Gilbert et son approche mélodieuse des nappes de claviers.

 

Dans tout ce qu’a fait New Order depuis Technique en 1989, de leurs atermoiements aux départs judicieux pour des projets parallèles (l'excellente parenthèse Electronic pour Barney Sumner...), de leurs retours chaotiques sur disques aux tournées très suivies font de Music Complete un testament musical de belle facture. L’idée de réaliser une pop music léchée, bonne à chanter en masse ("World in Motion"... ou comment rendre une chanson indie electro populaire en quelques jours grâce à la participation des héros anglais du mondial de foot italien en 1990) et ouverte sur la disco, la pop et le rock semble toujours les guider.

"Plastic" est une plongée dans la disco futuriste des années 80, "Restless" est de la même trempe que "Regret" sur l’album Republic (qui fut un de leurs trois tubes planétaires avec "Blue Monday" et "Crystal") et pourrait même rappeler l'efficacité mélodieuse de "True Faith" ou "Round and Round", des titres composés et popularisés il y a longtemps à la fin des années 80 et au début des années 90. Le groupe semble accoucher avec "Restless" d'un tube bien trop peu manufacturé pour passer à la radio. Le chant de Barney n'y est pas parfait (de loin), le mélodie est peut-être trop protectrice d'une formule indie-pop des années 80 que Sumner et ses frères d'aventure n’ont jamais arrêté de servir.

 

On se souviendra de Barney avec Johnny Marr et les Pet Shop Boys au sein d’Electronic tout d’abord puis avec un groupe très New Orderesque: le dispensable Bad Lieutenant qui regroupait l’actuel bassiste de New Order le franco-anglais Tom Chapman et le fidèle Phil Cunningham. On se dit alors que tout ce beau monde aurait pu s'appeler New Order depuis toujours sans brouiller les pistes. Si Bad Lieutenant ne fut à l’origine que d’un hit "Sink or Swim" très secondaire, Music Complete regorge de bombes pop rythmique comme  "People on the High Line" avec piano Eurodance très 80’s et des sonorités de disco très froides.

 

Mute, le nouveau label de New Order Mute adorait signer ces trésors de disco synthétique glaçante et de pop robotique dans les années 80 avec Depeche Mode, Yazoo et Erasure. New Order a été recruté pour glorifier ce passé encore très présent. On reçoit donc Music Complete avec soulagement, New Order n’avait pas produit de très bon album depuis Get Ready en 2001 et Music Complete arrive à temps pour faire oublier les décevants "Waiting for the Sirens' Call" et "Lost Sirens". New Order s'est reNewvé.

 

New Order - Music Complete (New Order Ltd/ Mute Records) sur les plateformes de téléchargement et de streaming, en CD et vinyle depuis le 23 septembre.