Réservé aux abonnés

Le commandant pointe la force de gravité

04 déc. 2014, 00:01

L'interrogatoire de l'ex-commandant du "Costa Concordia" s'est poursuivi, hier, devant le tribunal de Grosseto, en Toscane. Francesco Schettino a assuré avoir été contraint par la "force de gravité" à quitter son navire en train de couler, en dépit de la présence de 4200 personnes encore à bord. L'ex-capitaine, voué aux gémonies par les Italiens pour avoir abandonné son navire, est accusé de multiples homicides, abandon de navire et dommages à l'environnement. Le naufrage a fait 32 morts dans la nuit du 13 au 14 janvier 2012. ats