Le collectif Anonymous dénonce des pédophiles sur internet

La dernière action du groupe de pirates informatiques Anonymous fait du bruit. Le collectif de hackers a publié sur internet les adresses IP de pédophiles présumés

11 juil. 2012, 13:48
Le collectif de hackers Anonymous a publié sur internet les adresses IP de pédophiles présumés

Un an après avoir révélé les données de sites pédophiles, le collectif de pirates informatiques Anonymous est repassé à l'offensive.

Lancée samedi, l'action "Pedochat" a ainsi vu révélées sur internet 500 adresses électroniques de personnes actives sur des sites pédophiles. Dans certains cas des numéros de téléphone et des adresses civiles ont été dévoilées.

Si l'origine de la plupart de ces 500 pédophiles présumés n'a pour l'instant pas été communiquée, les médias belges qui ont relayé l'information ont annoncé que plusieurs dizaines de cas concerneraient la Belgique.

La police spécialisée sur internet, la "Federal Computer Crime Unit" s'est emparée de ces données et compte mener une enquête sur ces éventuels pédophiles. La police va également s'intéresser aux membres d'Anonymous qui ont mis les documents en ligne. Ils pourraient eux aussi être poursuivis.

Cette action a fait réagir l'organisation Child Focus qui a dénoncé l'action d'Anonymous: «si des choses illégales se produisent sur des sites de chat, c'est uniquement à la police d'agir.»