Réservé aux abonnés

Le chef du PKK espère un accord de paix d'ici 5 mois

01 déc. 2014, 00:01

Un règlement pacifique de l'insurrection kurde en Turquie pourrait être trouvé dans un délai maximal de quatre à cinq mois si le gouvernement d'Ankara fixe des garanties légales pour les droits de la minorité kurde, a déclaré le chef emprisonné du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Abdullah Öcalan. L'accord mettrait fin à une rébellion entamée en 1984.

"Si les parties poursuivent avec détermination et responsabilité le processus engagé, une solution démocratique d'importance pour l'avenir de tout le Moyen-Orient peut être trouvée d'ici quatre à cinq mois" , a déclaré Abdullah Öcalan ci...