Le bilan du naufrage d'une embarcation passe à 50

Un naufrage d'un bateau de réfugiés surchargé a fait 50 morts au large des côtes ouest de la Malaisie. Les personnes tentent de trouver du travail en Malaisie.
08 sept. 2015, 17:04
Naufrage au large de la côte ouest de la Malaisie, 50 morts.

Les secours malaisiens ont retrouvé les corps de 35 migrants indonésiens décédés lors du naufrage de leur bateau surchargé sur la côte ouest de la Malaisie, ont annoncé dimanche les autorités. Ces cadavres portent le bilan du désastre à 50, alors qu'un survivant a été retrouvé vendredi.

"Trente-cinq corps supplémentaires ont été récupérés depuis vendredi", a déclaré un porte-parole de l'Agence maritime de Malaisie. "Nous nous attendons à en trouver d'autres dans les prochains jours", a-t-il dit.

Le bateau a coulé jeudi par gros temps près de la ville de Sabak Bernam, dans l'Etat de Selangor.

Les autorités estiment par ailleurs, selon les témoignages d'une vingtaine de survivants, que l'embarcation transportait jusqu'à 80 personnes.

Au moins 2 millions de migrants

La Malaisie, troisième économie d'Asie du Sud-Est relativement prospère, attire des travailleurs immigrés de pays voisins plus pauvres, tels l'Indonésie, le Bangladesh et la Birmanie.

Au moins deux millions d'immigrés clandestins, en grande majorité d'Indonésie, travaillent en Malaisie, selon certaines estimations.

Les accidents de ce type sont fréquents. Des milliers de migrants tentent de gagner ce pays à bord d'embarcations fragiles dans l'espoir de trouver un travail dans des secteurs souvent évités par les Malaisiens.

Les Indonésiens prennent aussi souvent un risque supplémentaire en tentant de se rendre en Malaisie de nuit pour éviter de se faire remarquer.