Le bilan des inondations s'alourdit en Inde et au Pakistan

Les autorités indiennes et pakistanaises annoncent une situation toujours très sombre dans les zones touchées par les inondations. Le bilan s'alourdit avec 400 tués.

09 sept. 2014, 10:08
Quelque 400'000 personnes sont toujours bloquées dans des zones envahies par les eaux côté indien.

Les inondations qui ont touché en fin de semaine passée l'Inde et le Pakistan ont fait environ 400 morts. Des dizaines de milliers de personnes sont toujours bloquées par les eaux au Cachemire.

Quelque 200 personnes ont été tuées dans la partie indienne, a indiqué Rajesh Kumar, haut responsable policier de la région. Les autorités pakistanaises ont recensé 206 morts de leurs côtés.

Pour leur part, les secours s'efforçaient de mettre à l'abri les rescapés bloqués dans le Cachemire, région montagneuse à cheval sur l'Inde et le Pakistan, où des centaines de villages ont été submergés par les eaux.

"La situation dans la vallée du Cachemire est encore très sombre, c'est assez critique", a dit Kumar à l'AFP. "La principale route est toujours coupée. Heureusement de nombreuses autres voies de circulation ont pu être en grande partie rétablies", a-t-il ajouté.

Quelque 400'000 personnes sont toujours bloquées dans des zones envahies par les eaux côté indien, selon l'agence Press Trust of India (PTI). "Nous manquons de bateaux pour secourir les gens dans les zones inondées", a dit le commissaire divisionnaire du Cachemire, Rohit Kansal, à PTI.

Nombre de personnes sont "coincées avec de l'eau jusqu'au cou et ont besoin d'être secourues au plus vite", a-t-il ajouté, sans pouvoir les chiffrer.