Réservé aux abonnés

L’Amazonie est dans le viseur de Bolsonaro

Le rythme de la déforestation s’intensifie depuis l’élection du président d’extrême droite, dénoncent les écologistes.

12 août 2019, 00:01
FILE - In this Oct. 12, 2005 file photo is seen the Anama Lake after a drought affected the levels of parts of the Amazon River in Manaus, Brazil.   In 2005, the water level of the Amazon dropped by several feet because of a months long drought, halting travel and harming the important fishing industry. In 2009, communities along the river are adding new floors to their stilt houses, trying to stay above rising floodwaters that have killed 44 people and left 376,000 homeless.  (AP Photo/Luiz Vasconcelos, Interfoto, File) Brazil Climate Chaos

Les scientifiques chargés de mesurer la déforestation de l’Amazonie n’ont pas attendu longtemps pour répliquer à Jair Bolsonaro. Un jour après que le président brésilien les a qualifiés de «mauvais Brésiliens», ils ont rendu publics de nouveaux chiffres alarmants sur les atteintes au «poumon de la planète».

L’Institut national de recherche spatiale (Inpe), un organisme public qui surveille, par satellite, la plus grande forêt tropicale du monde, a révélé, la semaine dernière, que la déforestation avait été quasiment multipliée par quatre en juillet, par rapport au même mois de 2018. La forêt a ...