Réservé aux abonnés

«La violence des images a joué un rôle»

La mort de George Floyd a suscité une vague d’indignation à l’envergure inhabituelle. Entretien.La mort de George Floyd a suscité une vague d’indignation à l’envergure inhabituelle. Entretien.

09 juin 2020, 00:01
Alondra Cano, a City Council member, speaks during "The Path Forward" meeting at Powderhorn Park on Sunday, June 7, 2020, in Minneapolis. The focus of the meeting was the defunding of the Minneapolis Police Department. (Jerry Holt/Star Tribune via AP)
ArcInfo

Aux Etats-Unis, les manifestations se poursuivent deux semaines après la mort de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans décédé lors d’une violente intervention policière. Filmée par des passants et diffusée sur les réseaux sociaux, elle aura suscité une vague d’indignation internationale sans précédent.

Tandis que la ville de Houston se prépare à accueillir des milliers personnes pour l’enterrement de la victime, le sociologue Olivier Glassey, maître d’enseignement à l’Université de Lausanne et spécialiste du numérique, revient sur la mobilisation entraînée par cet événement tragique.

Comment...