Réservé aux abonnés

La vie continue à Genève

Malgré la hausse du niveau d’alerte terroriste, aucune manifestation n’a été annulée. La question se posait pour les festivités de l’Escalade.

11 déc. 2015, 23:32
/ Màj. le 12 déc. 2015 à 00:01
Swiss border guards control the area at the Bardonnex border, due to a high level of alert, in Bardonnex near Geneva, Switzerland, Friday, December 11, 2015. Police in Switzerland are hunting for four terror suspects.  (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi) SWITZERLAND LEVEL VIGILANCE ATTACK

Malgré la menace terroriste devenue d’un coup plus précise jeudi, Genève vaquait normalement à ses occupations hier. Le niveau d’alerte a bien été relevé à trois sur une échelle de cinq niveaux, mais le canton ne ressemble pas pour autant à une citadelle fortifiée, quadrillée par des policiers lourdement armés et des militaires.

Les forces de l’ordre du bout du lac continuaient de rechercher plusieurs personnes soupçonnées d’avoir prêté allégeance à l’Etat islamique. Dans le cadre de cette affaire, la justice genevoise a ouvert une procédure pénale pour actes préparatoires délictueux. Rien ne f...