Réservé aux abonnés

La terrible offensive contre Homs continue

Le pilonnage de la ville par l'armée préparerait un assaut.

09 févr. 2012, 00:01
data_art_649715

Pour la cinquième journée d'affilée, l'armée syrienne a bombardé hier Homs, faisant au moins une cinquantaine de morts, en dépit des promesses la veille du président Bachar el-Assad de mettre fin aux violences.

Depuis l'aube, les tirs de roquette et d'obus de mortier ont été extrêmement intenses contre le bastion rebelle de Bab Amro, a indiqué Omar Chaker, un militant joint par l'AFP. Selon lui, ces bombardements seraient destinés à préparer le terrain à un assaut terrestre de ce quartier, où certaines zones sont déjà entièrement rasées. L'électricité et les communications ont été coupées, se...