La Suisse rend 35 millions de francs du clan Ben Ali à la Tunisie

Sur les 60 millions de francs appartenant à l'ancien président tunisien Ben Ali, la Suisse en a débloqué 35 pour les restituer à la Tunisie. Le solde pourrait également être remis prochainement aux autorités.
11 avr. 2014, 12:56
Chassé du pouvoir par les manifestants, Ben Ali avait accumulé et détourné des fortunes durant ses années de règne sans partage. Cet argent revient aujourd'hui à la Tunisie.

La Suisse va restituer quelque 40 millions de dollars (35 millions de francs) à l'Etat tunisien. Le Ministère public de la Confédération (MPC) a ordonné mercredi la restitution anticipée de fonds appartenant à l’un des membres du clan de l'ex-président Ben Ali.

"C'est le résultat d'une bonne collaboration avec les autorités tunisiennes", a expliqué le Procureur général de la Confédération Michael Lauber vendredi à la radio alémanique SRF. Le MPC avait reçu une demande d’entraide judiciaire de Tunis.

C’est dans le cadre de cette requête qu'il a décidé le transfert de ces avoirs. La décision peut toutefois encore faire l'objet d'un recours devant le Tribunal pénal fédéral.

Après la chute du président tunisien Zine al-Abedine Ben Ali en janvier 2011, le Conseil fédéral avait bloqué quelque 60 millions de francs déposés sur des comptes suisses.

Le Ministère public de la Confédération espère pouvoir débloquer prochainement les actifs restants. "Plusieurs millions de dollars sont encore gelés en Suisse. Nous essayons de progresser sur ce dossier", a déclaré Michael Lauber, sans préciser de délai.