Réservé aux abonnés

"La Suisse a changé notre destin"

Les joueurs suisses d'origine albanaise refusent de s'exprimer avant le match de demain à Tirana. Les "secundos" parlent pour eux et se mettent à leur place.
10 oct. 2013, 00:01
data_art_1873467.jpg

"On ne parle pas. Désolé. On l'a décidé entre nous." A l'aéroport de Kloten, en attendant le vol pour Tirana, Valon Behrami résume la position de tous les joueurs de l'équipe de Suisse d'origine albanaise. Ils sont six - Blerim Dzemaili, Admir Mehmedi, Granit Xhaka, Xherdan Shaqiri et le néophyte Pajtim Kasami, outre Behrami, bien entendu - à être appelés à défier demain leur patrie d'origine (20 h 30). En jeu, une première balle de match pour la Coupe du monde du Br&...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois