Réservé aux abonnés

La Suède abandonne l’enquête pour viol contre Julian Assange

Selon la procureure, la procédure était inefficace et tirait en longueur.

19 mai 2017, 23:27
/ Màj. le 20 mai 2017 à 00:01
epa05973684 (FILE) - Wikileaks founder Julian Assange gives a thumbs up prior to delivering a statement on the balcony inside the Ecuador Embassy where he has sought political asylum in London, Britain, 19 August 2012(reissued 19 May 2017). According to a statement by the Swedish prosecutor's office on 19 May 2017, Sweden has dropped a rape probe against WikiLeaks founder Assange.  EPA/KERIM OKTEN (FILE) BRITAIN WIKILEAKS ASSANGE

Julian Assange fait un petit pas vers la liberté. Le parquet suédois a annoncé aujourd’hui classer sans suite les poursuites pour viol contre le fondateur de WikiLeaks, qui n’est pas tiré d’affaire pour autant.

Visé par un mandat d’arrêt européen et réfugié à l’ambassade d’Equateur à Londres depuis 2012, Assange était menacé d’extradition vers la Suède en raison de ces accusations. Il voit derrière cette affaire une manœuvre des Etats-Unis visant à l’extrader vers leur territoire, où il risque d’être poursuivi pour la publication de nombreux documents militaires et diplomatiques confidentiels.

...