La Russie condamne Google et Meta à des amendes record pour n’avoir pas supprimé des contenus «interdits»

La pression s’intensifie sur les géants du numérique en Russie. Un tribunal a condamné vendredi Google à une amende de 90 millions de francs et Meta, la maison mère de Facebook, à 23,9 millions de francs. Selon les autorités, les contenus jugés illégaux étaient liés à la drogue, la pédopornographie et «l’appel au suicide».

24 déc. 2021, 17:46
Google a été condamné vendredi à une amende record par la justice russe.