La Réunion: un pêcheur pirate coréen écope de 300'000 euros d'amende

Arraisonné alors qu'il pêchait illégalement au sud de La Réunion, un pêcheur sud-coréen a reçu vendredi une amende de 300'000 euros. Le produit de sa pêche a été saisi.

15 juin 2013, 16:02
Lors de son interpellation le 10 février, le prévenu, âgé de 57 ans, a expliqué qu'il ignorait se trouver à l'intérieur de la zone économique exclusive.

Le capitaine sud-coréen d'un palangrier arraisonné en pleine pêche illégale au sud de La Réunion a écopé vendredi de 300'000 euros d'amende. Le tribunal correctionnel également confirmé la saisie de la cargaison, près de huit tonnes de légines estimées à 800'000 euros.

Lors de son interpellation le 10 février, le prévenu, âgé de 57 ans, a expliqué qu'il ignorait se trouver à l'intérieur de la zone économique exclusive, un vaste territoire maritime au sud de La Réunion et propriété de la France. Selon lui, il disposait d'anciennes cartes italiennes et espagnoles, très imprécises.

L'accusation a souligné pendant le procès le double préjudice environnemental et économique que constitue la pêche illégale dans cette zone sud de l'océan Indien. Le tribunal a finalement condamné le capitaine du palangrier à une amende de 300'000 euros, supérieure à celle de 250'000 euros requise par le parquet.