Réservé aux abonnés

La police sur les traces du réseau djihadiste de Manchester

Furieuse de fuites émanant des services américains, Theresa May a demandé des comptes à Donald Trump.

25 mai 2017, 23:42
/ Màj. le 26 mai 2017 à 00:01
People attend a one minute silence to the victims of Monday's explosion at St Ann's Square in Manchester, England Thursday May 25 2017.  More than 20 people were killed in an explosion following a Ariana Grande concert at the Manchester Arena late Monday evening . (AP Photo/Rui Vieira) Britain Concert Blast

Trois jours après l’attentat suicide qui a tué 22 personnes à l’Arena de Manchester, l’enquête progresse. La police mancunienne tente désormais de retracer le parcours de Salman Abedi, le jeune Britannique de 22 ans, d’origine libyenne, connu des services de renseignements du MI5.

Les enquêteurs pensent qu’il aurait récemment voyagé en Syrie, puis en Libye, où vivait sa famille. Selon les autorités britanniques, il aurait effectué un court séjour à Düsseldorf, en Allemagne, quatre jours seulement avant l’attaque. Des images de vidéosurveillance prouvent qu’il se trouvait au centre commercial d’...