La Nouvelle-Zélande nomme enfin ses îles, en anglais et maori

Les deux îles principales formant l'archipel de la Nouvelle-Zélande ont enfin officiellement un nom. Elles s'appellent North Island et South Island (l'île du Nord et l'île du Sud), et en maori Te Waipounamu et Te Ika-a-Maui.
10 oct. 2013, 09:00
2013-10-10_0851

La Nouvelle-Zélande a officiellement donné un nom aux deux îles principales formant son archipel, deux siècles après l'arrivée des premiers colons européens, a annoncé jeudi le Conseil géographique néo-zélandais. Ces îles en anglais s'appellent North Island et South Island (l'île du Nord et l'île du Sud), et en maori Te Waipounamu et Te Ika-a-Maui.

Le nom anglais des deux îles est apparu sur les cartes au début du 19e siècle mais cette appellation n'a jamais été formellement entérinée. C'est désormais chose faite.

"Partie intégrante de l'héritage et de l'identité culturels de la Nouvelle-Zélande, il était normal que les noms North Island et South Island fussent officialisés", a commenté le ministre du cadastre, Maurice Williamson.

Les îles ont également reçu un nom maori, la langue du peuple autochtone de l'archipel: Te Waipounamu (la rivière des pierres vertes) pour le Sud et Te Ika-a-Maui (le poisson de Maui, un dieu maori) pour le Nord.

"Ces noms maori ont aussi une signification historique et culturelle. Ils sont apparus sur des cartes anciennes, y compris des cartes du gouvernement, jusque dans les années 1950", a ajouté le ministre.

Les noms anglais ou maori peuvent être utilisés dans les documents officiels.