Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La Maison-Blanche garde à l’œil le procureur Mueller

Donald Trump a choisi un fidèle, l’ex-chef de cabinet de Jeff Sessions, au ministère de la Justice, pour assurer l’intérim après sa démission forcée. Matthew Whitaker aura la charge de superviser l’enquête russe.

09 nov. 2018, 00:01
Array

L’enquête de Robert Mueller sur les interférences de la Russie dans la campagne présidentielle de 2016 fait flotter, depuis 18 mois, une épée de Damoclès au-dessus de la tête de Donald Trump. Alors que le calendrier s’accélère après les élections de mi-mandat, le président place à son tour une épée de Damoclès au-dessus de la tête du procureur spécial.

A la faveur du départ forcé de Jeff Sessions du ministère de la Justice, Trump a contourné les règles classiques d’intérim pour nommer le chef de cabinet du ministre sortant, Matthew Whitaker, et non l’attorney general adjoint Rod Rosenstein, avec lequel il a aussi eu des démêlés. Matthew Whitaker, 49 ans, ancien procureur fédéral dans son Iowa natal, a les faveurs du président pour des raisons tant personnelles qu’idéologiques. Ancien joueur de football américain, ce costaud projette une assurance qui plaît à l’occupant du Bureau ovale et affiche une loyauté...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias